Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 A.A.I. Immobilier, Agence immobilière LIMOGES 87000

L'actualité de CENTURY 21 A.A.I. Immobilier

La marché immobilier dans l'ancien, que s'est-il passé en Limousin en 2014 ?

Publiée le 05/01/2015

Pour faire suite à la conférence de Presse du réseau Century 21 France qui a eu lieu ce lundi 5 janvier a 10 h30 et portait sur le marché de l'immobilier dans l'ancien,  je vous propose une analyse plus détaillée de notre région Limousin.

  Nous constatons sur la région,  une remontée des prix moyens au mètre carrés de 3.57 % sur l'année 2014 On passe donc de 1225 € du mètre carré en 2013  à  1270 € du mètre carré en 2014.  (maisons et appartements confondus) 

Pour mémoire et relativiser cette hausse. Rappelons nous juste qu' en 2008, le prix du mètre carré était à 1112 euros du Mètre carré et avait reculé de -6.8 % par rapport à 2007, le prix Moyen d'une acquisition "coeur de cible" était de 93 702 euros pour 101.32 mètres carré et le délai de vente était de 125 jours

Il est à noter que si le prix au mètre carré a augmenté de 45 € en 12 mois, on acquiert désormais pour ce prix là , une plus petite surface,  à savoir 82 m2 au lieu de 92.50 m2 en 2013.

Par ailleurs on assiste à un raccourcissement dans le délai moyen de vente qui passe de 106 jours en 2013 à 102 jours en 2014.

Le prix d'acquisition moyen aussi appelé "coeur de cible" c'est à dire le prix moyen des biens les plus recherchés par les acquéreurs de l'année 2014  a diminué et passe de 111 979€ en 2013 à 109 279 m2.

La hausse constatée du prix moyen au mètre carré est donc liée à un prix "coeur de cible" qui a diminué (biens surabondants, taux bas, acheteurs solvables pour leur première acquisition en résidence principale)  et dans ce coeur de cible, les vendeurs ont acceptés de partir avec réalisme au prix souvent de l'estimation faite par notre agence sans surévaluation (évitant les prix théoriques*)  en compensation, nos conseillers immobiliers avaient plus de poids pour tenir le prix devant les acheteurs, l'effort de présentation de nos vendeurs n'est pas non plus étranger à cette position qui soumet le bien à moins de discussion.  

*le marché réel est constitué par notre base de biens similaires vendus. Le marché théorique est lui constitué des prix relevés par les particuliers dans les différentes vitrines physiques ou  vitrines des sites internets -  base de biens toujours à la vente

 

Restons aussi réalistes, notre marché qui avait accusé une baisse à plus de 12 % depuis 2008 ne fait que rattraper son delta et cette hausse en fait ne constitue qu' un rattrapage.

Notre région Limousin reste  encore cette année la région la moins chère de France après l'Auvergne avec une qualité de vie et un environnement qui attire.  

 Il est à noter concernant les propriétaires du « cru 2014 », que les - 30 ans ont été à parts quasi égales avec les 30-40 ans et pour 44.9 % ils étaient employés/ouvriers.


Conclusions et Perspectives 2015 en Limousin….  Malgré un véritable "feu d'artifices" de mesures fiscales notamment :  hausse des impôts,  hausse des droits de mutation dans les régions, le Limousin n'y a pas échappé ; des mesures pesant sur l’ activité Immobilière même avec l'encadrement des loyers (même s'il a été inopérant dans notre région Limousin, nous ne sommes en rien une zone tendue) les mesures de la loi ALUR et l'annonce de nouvelles augmentations notamment : impôts locaux, la taxe sur les logements vacants, la surtaxe sur les résidences secondaires, notre marché local a fièrement résisté, il a même vu revenir les « investisseurs », de nombreux immeubles locatifs ont changés de mains en Limousin avec un excellent rendement locatif.

L'allongement des délais de vente, la stagnation en 2015 voir une amorce de baisse des prix au mètre carrés malgré leur lente remontée depuis 2008 indiquent clairement qu'entre encouragement et matraquage, il va falloir choisir. En effet, toutes ces incertitudes poussent  une partie des acquéreurs comme des vendeurs tend à un immobilisme certain, repoussant leurs projets immobiliers dans la crainte d'une dégradation de leur niveau de vie.  

 Le marché de l'ancien sera attentif à une stabilité des mesures fiscales et une simplification (le mot est à la mode) d'un formalisme devenu un véritable millefeuilles indigeste.

Les vendeurs et les acheteurs attendent, mais savent-ils eux-mêmes quoi ?  

J'aime à dire que "l'exact Moment n'existe pas, on achète toujours trop tard, on revend toujours trop tôt"....

....et si tout simplement pour 2015 nous faisions confiance en l'avenir, nous restions positif, un brin, soyons fou : optimiste …  

dans un contexte où les taux n'ont jamais été aussi bas, si vous en profitiez simplement  pour réaliser vos rêves immobiliers....  nous serons là pour vous accompagner….

Immobilièrement vôtre !   Marie José Jeannin

toc toc toc : et vous dans quelle région êtes vous ?
si vous n'êtes pas LIMOUSIN, découvrez les prix de l'immobilier ancien de votre région !

 

Notre actualité